mercredi 23 février 2011

Démocratie arabe

Plaçons-nous dans la peau d'un historien du futur s'intéressant à ce qui se passe de nos jours. Pourquoi se produisent aujourd'hui des mouvements libertaires dans les pays arabes ? Quel événement a pu convaincre ces populations que leur culture n'était pas fondamentalement opposée aux préceptes démocratiques ?

On profère un peu trop vite que l'ensemble de ces pays était encore, au début de 2011, des dictatures, avec à leur tête un homme fort ou une dynastie.

Or, cela est faux. Il existe depuis plusieurs années une véritable démocratie parmi eux. Un pays arabe - je ne parle donc pas d'Israël - qui ne soit ni dictatorial, ni sous l'emprise d'un émir ou d'un roi quelconque. Un pays où la presse est libre. Un pays où le vote, ouvert aux femmes, est massivement respecté. Un pays dont la constitution a été choisie démocratiquement. Un pays soumis aux attaques des ennemis de la liberté de toute obédience, extrémistes chiites comme sunnites.

Ce pays, c'est l'Irak. Libéré de la terreur par l'intervention occidentale à laquelle la France jugea bon de ne pas s'associer, préférant Saddam Hussein à la liberté, comme hier elle préférait Ben Ali au peuple tunisien. Si l'on avait écouté Chirac, de Villlepin et l'ensemble quasi complet de la classe politique française, l'Irak serait encore aujourd'hui une dictature.

Mais voilà. La guerre a eu lieu, le processus de libération a été long et sanglant, aujourd'hui la réalité est imparable. La possibilité d'une démocratie arabe a été prouvée par les faits. L'Irak encore fragile mais vaillante sert de modèle à tous ceux qui veulent libérer leurs nations.

Le pari néo-conservateur était de provoquer une onde de choc démocratique dans cette région du monde. Ce qui se passe en ce moment prouve que l'idée n'était ma foi pas si mauvaise. George Bush, pour les historiens du futur, aura vraisemblablement l'image d'un visionnaire hors du commun, tout comme Ronald Reagan - dût cette perspective contrarier l'obsession antiaméricaine si largement répandue dans notre pays.
Une erreur est survenue dans ce gadget